Coup de gueule : Chaque année des milliers d’animaux sont abandonnés sur les routes !

Les articles, les pubs, les campagnes de sensibilisation sont fréquentes et récurrentes sur le sujet, surtout à l’approche des grandes vacances, l’abandon d’animaux fait couler beaucoup d’encre.

J’avoue que cet article a une notation toute personnelle, car ma famille et moi-même venons de recueillir une petite chienne abandonnée, visiblement affamée et maltraitée de 3 mois.

Le coup de gueule est donc réel.

coup de gueule animal

Petit tour du coté des chiffres

Alors oui quand ils sont bébés, ils sont mignons avec leurs petites frimousses et leur caractère joueur.

chiffres abandons animaux

Mais comme des enfants, les animaux grandissent !

animal qui grandit

Ça c’est une donnée à prendre en compte lors de la prise de décision.

Les média et les associations l’ont suffisamment répété accueillir un animal est une responsabilité, un engagement envers un être vivant à ne pas prendre à la légère.

En 2016, malgré les efforts mis en œuvre, il a fallu se rendre à l’évidence qu’une hausse de 27% à été constatée sur l’abandon d’animaux domestiques.

On constate chaque année en France environ 100 000 abandons touchant uniquement les chiens et les chats. Rien qu’en été il s’agit de 60 000 fidèles compagnons laissés sur les routes, soit 1 000 par jour.

Des chiffres qui effectivement donnent le tournis.

Lisez également : Coup de gueule : les aspirateurs qui n’aspire plus au bout de quelques semaines

Que peut-on faire ?

animaux loi

En soi l’état a déjà pris une partie du problème au sérieux puisque l’abandon d’animal est reconnu comme un acte de cruauté et à ce titre il est puni par la loi.

Les individus qui se risquent pourtant encore trop souvent à ce type d’activité encourent 2 ans de prison ferme et jusqu’à 30 000 euros d’amende.

Il s’agit donc de sanctions qui peuvent être lourdes.

Lisez également : petafrance

Conclusion

Les raisons généralement avancées pour justifier les abandons sont les frais vétérinaires trop élevés, le problème de place à la maison et les vacances.

Sachez toutefois qu’une étude a été mené et tend à prouver que les enfants issus de famille ayant abandonné leurs animaux garde longtemps un sentiment d’insécurité et sont souvent malheureux même arrivés à l’âge adulte, ils ont du mal à créer des liens avec leur entourage et on souvent une mauvaise opinion d’eux même.

Sources : https://boule-de-poil.fr/guide-dachat-et-comparatif-des-meilleurs-arbre-a-chat/

Post Author: Fred